Mot de passe oublié ?

La Bible du grapheur en herbe.

Les tutoriels réalisés par les membres ou le staff.
Index du forum Zone graphisme Tutoriels

La Bible du grapheur en herbe.

Messagepar Gokulancien le Dim Sep 14, 2008 7:38 pm

Bible du Grapheur en Herbe
-BGH-



Nombreux sont ceux qui réalisent des créations (signatures, wall, photomontages...) et qui compte sur leur talent propre pour les réussir…Cette technique fonctionne plutôt bien lorsqu’on a déjà un bon niveau, c'est-à-dire une bonne connaissance des outils du logiciel et de soi même (et éventuellement de ce que l’on souhaite obtenir). Hélas, pour ceux qui débutent dans le graphisme, c’est beaucoup plus compliqué…

En effet, non seulement les outils, les filtres… font peur mais la démarche créatrice demeurant inconnue (on a envie de faire mais on sait pas comment) « on part au hasard » pour obtenir un résultat très souvent décevant ou alors, on poste une « nouvelle création » dont on est un peu fier et qui se fait véritablement exploser de critiques !...
De quoi dégoûter du graph. non ?!

Si vous vous sentez concernés par ces désagréments, cette Bible est pour vous !

Sur la base d’une signature classique (entre 320x110px et 500*150px avec un render proposé par le site), cette bible tente de proposer une manière simple d’aborder la création en général. Nous éviterons les termes trop techniques ou trop rébarbatifs autant que possible et je compte sur l’avis et l’aide des « grapheurs de bonne volonté » pour étoffer au fur et à mesure ce qui devrait être à court terme, une aide évidente pour tous les passionnés du graphisme.

Termes employés le plus souvent :

Render : forme prédécoupée sans fond (personnages, objets, animaux, logos….)
Typographie : texte employé dans une création (nom du créateur le plus souvent, mais aussi, nom du render, poème, slogan….)
Brush (brosse en français) : outil permettant d’appliquer les couleurs, les effets….
Smudge (utilisation de brosses avec l'outil doigt) : outil permettant d’incruster un render dans un fond.
Incrustation : technique permettant d’intégrer n’importe quel render sur n’importe quel fond.
C4D : (l'origine du terme vient du logiciel Cinéma 4d) forme abstraite pouvant être rajoutée à la signature.
Flow : « mouvement » dégagé par l’ensemble de la signature.
LP ou Large Piece : terme qui désigne une création sur un grand format.


Ok ! C’est parti !


Quels sont les différents éléments qui composent une signature classique ? Ils sont au nombre de 4 : le fond (derrière), le personnage ou render (devant), la typo (typographie) et le cadre (mise en valeur de l’ensemble).

Image

Il s’agit donc d’apprendre à combiner ces 4 éléments afin de rendre la signature la plus harmonieuse possible.
Les 2 éléments prioritaires à combiner restent le fond et le render car, en général, on ne rajoute les 2 autres (cadre et typo) qu’à la fin… (J’ai bien dit en général). Le but du jeu est donc de faire en sorte que tous ces différents éléments aillent bien ensemble, on pourra alors parler d’harmonie colorée, visuelle etc.…

Toujours garder en tête cette idée d’harmonie !

La première étape consiste donc à choisir un render et de ce choix découlera tout le reste : cela entraînera le choix des couleurs, des formes du fond, des sources lumineuses…


Sommaire des notions de base proposées ici
-Format
-Couleur
-Lumière
-Cadrage (avec un tuto sur le cadre de Arctica et un tuto sur le hors cadre par Alrickdrinkson)
-Composition
-Profondeur
-Typographie ou police (choix, emplacement + un tuto sur comment installer une nouvelle police par Juuko)
-Tout sur le C4D (Chiploufeuh)
-descriptif très complet sur les calques de photoshop (Angesmoke)
-Smudge sur Photoshop (Lunatica)+ infos supplémentaires (Bleach Hunter)
----
-Introduction à GIMP (daybano)
-un C4D sur Gimp (Chiploufeuh)
-mode de fusion Gimp (Zelda4)
-Smudge sur GIMP (Lolker)
-...


------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Le format :

Il s’agit de la taille de la signature, c’est un rectangle qui « signe » tous vos messages personnels sur un forum, et qui dit rectangle dit « forme allongée ». Il n’y a pas de règles strictes à ce sujet mais nous nous limiterons à une taille variant entre 320x110px et 500*150px. Il faut savoir une chose : plus le format est grand, plus il faut occuper son espace, c’est pour cette raison que l’on conseille aux débutants de ne pas se lancer trop tôt dans de grands formats avant d’apprendre à maîtriser le format signature.

Image

Remarque : format wallpaper
Autres formats
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La couleur :


Limiter le nombre de couleurs est une obligation. Au début, trop (ou pas assez) de couleurs peut nuire à la lisibilité de l’ensemble. Une fois le render choisi, on peut s’inspirer des couleurs qu’il propose (3 ou 4 maxi) pour réaliser le fond. On pourra aussi, éventuellement utiliser juste une gamme de couleurs (monochrome).



Remarque : Même s’il s’agit de la solution la plus simple pour être sûr de ne pas se tromper, de nombreuses autres possibilités existent comme l’utilisation des couleurs complémentaires, ou d’une couleur dominante, ou encore d’opposer un render aux couleurs chaudes à un fond aux couleurs froides, ou encore utiliser les contrastes de couleurs…



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La lumière :
apprendre à voir...

C’est peut être la notion la plus importante (et la plus difficile à acquérir) dans la création d’une signature. Comme dit plus haut, c’est souvent le choix du render lui-même qui induit l’emplacement et l’intensité de la lumière dans le fond.



Les zones les plus claires du fond devront être positionnées de façon logique par rapport au render, c’est indispensable !...Si, dans le render1 par exemple, la lumière venait d’en bas, la magie n’opèrerait pas et le robot semblerait collé sur le fond, sans lien aucun entre ce dernier et le fond.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le cadrage :
Voici une autre notion importante : En fonction du render choisi, tout dépend de ce que vous souhaitez mettre en valeur. Est-ce le regard ? L’attitude ? L’action ?....Les 3 exemples qui suivent sont basés sur un ratio de 500x150px et ne sont que des propositions, juste histoire de montrer qu’il ne suffit pas de choisir un render pour réussir une signature et d’insister sur l’importance du choix du cadrage.



Image

Image

Conseils :
Éviter de trop « coller » le render aux bords du cadre.
Éviter les cadrages trop serrés où le fond devient quasiment inexistant (sauf bien sur pour mettre en valeur un élément précis du render, les yeux par exemple)
Laisser de l’espace entre la direction des yeux et le bord.
Bien le placer dans la signature (taille et emplacement)
Symétrie
Utilité du recadrage pour une signature ratée


En savoir plus : Il existe aussi le hors cadre où certains éléments peuvent déborder du cadre(voir un petit tuto plus bas) le cadre fragmenté, le cadre grunge, l’absence de cadre …


----------------------------------------------------------------------------------------------------------
____________________________________________________________________________

Le cadre.... by ARCTICA !


+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

...et le hors cadre by Alrickdrinkson

___________________________________________________________________________
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
La composition :
Cette notion rejoint un peu la notion de cadrage. Pour faire simple, il s’agit de construire une signature équilibrée en faisant en sorte d’éviter les zones trop vides mais je ne m’attarderais pas trop là-dessus car avec l’outil numérique il est assez facile de résoudre le problème (rogner la signature, rajouter un C4D …). On peut également laisser une zone vide volontairement pour y placer la typo.
Le mouvement général dégagé par la signature (lignes directrices ou flow en anglais) trouve ici toute son importance, voici quelques exemples :



Tous les éléments participent à ce mouvement : le render bien sur mais aussi les brushes, C4D, objets, typo, effets de lumière…

Remarque : en France (et en Europe occidentale), notre cerveau est habitué à lire de gauche à droite et de haut en bas. Pour faciliter la lecture de votre signature, autant tenir compte de ces règles simples et éviter autant que possible les actions se déroulant de droite à gauche.


La profondeur :

Cette notion n’est pas indispensable à la création d’une bonne signature mais elle ajoute tout de même un « petit plus » à cette dernière. En effet, donner l’impression de profondeur entre, par exemple, le render et le fond permet « d’aérer » la signature, facilitant davantage sa lisibilité et le plaisir des yeux. Pour cela, les techniques sont nombreuses et juste en jouant sur les oppositions (render net/ fond flou ; render lumineux / fond sombre….) le résultat est souvent amélioré.



L’utilisation de différents plans est une autre façon de donner de la profondeur à votre image, parti pris réaliste ou non. La technique est relativement simple à comprendre, il suffit de respecter une logique claire. Pour un format assez petit tel que la signature, 3 plans suffisent (cf. Assassin en dessous).



La profondeur dans l’image est facilement réalisable en appliquant la technique du dégradé :
- du plus clair au plus sombre
- du plus net au plus flou
- du plus chaud au plus froid
-…

Image

Remarque : La succession et le positionnement des différents plans entraînent le flow (mouvement de la bannière et donc du regard).


---------------------------------------------------------------------
La typographie (made by Hisoka)

La typographie « typo » n'est pas une technique qui demande de grandes connaissances graphiques, mais elle reste néanmoins un élément qui pose véritablement problème à bon nombre de grapheurs.
Je vais donc vous expliquez ma propre façon de procéder.

Tout d'abord tout comme le cadre, la typo est l'une des finitions de la créa, on ne s'en occupe donc qu'une fois la créa terminée.

C'est la créa qui conditionne la typo en tous points :

-Son emplacement
-La Police/ Taille
-La couleur
-Le mouvement
-La décoration

Le placement :

Essayez de placer votre typo à l'endroit qui semble le plus approprié, c'est à dire un endroit où le fond n'est pas déjà bien bondé, de préférence unicolore, pour éviter qu'une partie de la typo devienne
difficilement lisible voir illisible.

Image


Ici la typo est placée dans le fond blanc, d'une part elle permet de combler un vide et elle est également bien lisible.

Pensez donc a l'équilibre de votre créa, si vous avez un render à droite comme ci dessus, placez votre typo de préférence à gauche et vice versa.
Bien sur, il ne faut pas confondre symétrie et équilibre. Certaines bannières, comme celle avec un render imposant où centrée ne permettent pas cela, le tout est de trouver l'équilibre, ne pas surcharger un côté.
Quelques exemples :

Image

Image

Lorsque votre ban est parfaitement symétrique, essayez de trouver un emplacement qui ne casse pas cette symétrie comme ici :

Image

...ou bien placez une petite typo discrète, qui ne perturbe pas beaucoup votre ban.

Ex:
Image

La police/taille:

Pour ce qui est de la police, il n'y a pas de secret, tout dépend de votre appréciation, et surtout de vos gouts.
Je n'ai que quelques conseils par rapport à mes propres gouts.
Tout d'abord, si vous utilisez plusieurs mots, un titre, prenons un exemple : « The Dark Soldier »
Demandez vous quel mot vous semble le plus important. Si vous voulez insister sur la noirceur de votre ban, ce sera « Dark » , ce mot sera donc le centre de votre typo. Utilisez une police juste pour ce mot, qui ne sera pas la même que pour le reste, utilisez une taille également plus grande. Par exemple 18pxl pour Dark, 14 pour le reste. Vous pouvez également faire un dégradé, 12pxl pour the, 14pxl pour soldier et 18pxl pour Dark, du moins accrocheur au plus accrocheur.
Ex:

Image

La couleur:

Ce qui nous amène à la couleur.
Prenons l'exemple de la bannière ci dessus. La typo suit les tons de couleurs de la ban, si par exemple « Fighter » avait été écrit en vert, ça aurait fait tache, et ce ne serait pas harmonieux, il faut donc essayer de respecter les tons de couleurs dominantes.
Cependant vous pouvez également faire des «rappels» c'est à dire utiliser une couleur très peu présente, afin de la «justifier»
ex:

Image

Ici le jaune de « Kid » Justifie le jaune dans les yeux du render.
La couleur la plus voyante, qui ressort le plus est principalement utilisée sur le mot que vous voulez mettre le plus en valeur (voir au dessus police/taille).

Le mouvement:

La plupart du temps on utilise une typo simple et sans réel mouvement, mais vous pouvez incruster votre typo, lui donner une courbe, utiliser la verticale, un effet de relief, voir de reflet...
Les techniques ne manquent pas pour varier une typo, et il est recommandé de le faire, ce sont des techniques simples, et elle permettent de faire varier votre style, et ne pas rendre vos bannières similaires les unes les autres.

Par exemple sur la ban ci dessus, vous pouvez voir que les mots sont répétés dans le fond à faible opacité, c'est un effet simple qui donne un peu de profondeur.

La décoration:

Voilà pour terminer un point sur lequel j'insisterai particulièrement, la décoration, terme que j'utilise faute d'autre nom plus approprié, qui consiste à habiller votre typo.
Ce sont des petits détails qui la rendront plus agréable et plus travaillée.
Il existe d'innombrables techniques pour cela, les brushes, utiliser un contours sur certains mots...
Ex:

Image

Ici un « tourbillon » entoure la mot natural, fait à la plume, ainsi que des rectangles en dégradé fait avec l'outil formes. Des effets très simples qui permettent de mettre la typo en valeur. A vous de faire preuve d'ingéniosité, vous pouvez l'encadrer, la souligner, il existe bon nombre d'astuces, les brushes vous seront très utiles également.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------------------------
Installer une nouvelle typo sur son ordinateur ? by Juuko
-------------------------------------------------------------------------------------------

http://upload.stabland.fr/images/img35/ ... tre_13.png

-------------------------------------------------
C4D by Chiploufeuh
-------------------------------------------------

QU'EST-CE QU'UN C4D ?

Un C4D, fait à partir du logiciel Cinéma 4D (d'où son nom) est une image rajoutant un effet à une de vos créations.
Il peut avoir plusieurs formes, et notamment plusieurs effets qui peuvent êtres multiples : explosions abstraites, constructions de lignes imaginaires et bien d'autres...
Ils sont souvent utilisés pour "remplir" un arrière-plan de création, mais on peut aussi l'utiliser pour en faire un effet, un brush, et un tat d'autre chose.
Si vous le voulez bien, passons aux exemples :

Image

Sur cette création, à par le render et la typo (voir plus haut), cette création est faite de C4D, et de quelques filtres.
Cette créa réunis plusieurs C4D pour le fond.

Image

Celle-ci n'est qu'un ensemble de C4D, à par la typo. il y en a encore plusieurs.

http://www.noelshack.com/uploads/__S_E_ ... 058527.jpg

Et ceci, c'est un C4D. il y en à des milliers sur internet, et notamment sur ce site.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ci-joint un super descriptif très complet de Angesmoke sur la fenêtre des calques de Photoshop :
Image

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le smudge ? Cékoidonc ? sur Photoshop By Lunatica

Smudge est le nom anglais de l'outil doigt (smudge tool).

Ben ouais, c'est bien, mais à quoi qu'il sert ce machin là ?

En gros, le smudge sert à "étaler" quelque chose (étonnant, non ?). On peut s'en servir aussi bien pour créer la base d'un fond, incruster un render dans une création, donner des effets divers et variés..etc.

Voilà pour la partie infos, on va passer maintenant à la partie pratique. Tout d'abord, pour trouver l'outil smudge, il faut faire un clique droit sur l'outil goutte d'eau. Une liste de trois outils apparaîtra, dont le fameux doigt donc :

Image

Ensuite, vous pouvez régler les paramètres de smudge en cliquant sur le bouton en haut à droite :

Image

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à smudger votre création, en passant l'outil doigt comme vous le souhaitez. Voilà un exemple grossier de smudge à l'état "brut", c'est à dire qu'il n'y a aucun autre effet, seulement du smudge avec un brush rond à bord dur :

Image

Voici maintenant quelques illustrations de ce que l'on peut faire avec cet outil.

Image
Image

Voilà pour les quelques exemples. En changeant les paramètres, les brushes utilisés, leur taille etc.. on peut donc arriver à faire énormément d'effets différents avec du smudge. A vous de faire vos propres essais maintenant que vous devriez savoir utiliser cet outil ! :)
Notez quand même que le smudge n'est pas obligatoire sur une création, on peut très bien s'en passer ! Évitez également d'utiliser trop souvent le même type de smudge sur vos créations afin qu'elles ne se ressemblent pas toutes à force. ;)
Suivant le thème de l'image, on n'est pas toujours obligé d'utiliser cet outil.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Informations supplémentaires sur la fenêtre du smudgeby Bh.

Image
dynamique de forme: qui te permet de régler les variation des taille du ton brush.
variation de la taille: ou tu règles la gamme de variation
définition du diamètre min : ou tu choisis la plus petite taille de ton brush
variation de l'angle: qui définit les changements d'orientation de ton brush
variation de l'arrondi: qui définit l'écrasement de ton brush (redim par les cotés.)
et comme pour la taille tu définis le min en dessous
enfin tu peux choisir si la variation de l'arrondi se fait sur l'axe des x (latéralement) des y (verticalement) ou les deux.

Ah oui j'ai oublié de parler des paramètres de contrôle disponibles pour certains réglages à savoir qu'ils définissent à quoi réagi le paramètre (bon si tu n'as pas de tablette graphique tu met soit désactivé soit pression de la plume) plus tu appuieras longtemps ou fort (si tu as une tablette) plus l'effet sera prononcé.

diffusion: qui te permet de faire réellement du smudge vu que sans ça rien ne se diffuse (dons rien ne s'étale).
la case variation sur les 2 axes qui permet comme son nom l'indique de choisir si tu veux une diffusion seulement vertical ou vertical et horizontal.
le paramètre de diffusion définit à quelle distance par rapport au centre vont être diffusés les brushes (exprimé en % de la taille du brush).
le nombre qui définit le nombre de brush diffusé.
et enfin la variation numérique qui définit si tu veux une diffusion plus ou moins en paquet.

Texture qui te permet d'incruster une texture dans ton brush mais c'est très très rarement utilisé.

Forme double qui te permet de réaliser une coupure dans ta diffusion a l'aide d'un second brush
tu peux choisir ton brush
sa taille
l'espacement entre les brush
la diffusion et le nombre de brush

Dynamique de la couleur là encore ce paramètre n'est pas utile pour le smudge mais lors de l'utilisation de brush directement.
il te permet de faire de la variation de teinte / couleur / saturation lors de l'application d'un brush en dispersion.

Autre dynamique : permet la variation de l'opacité des brush.

les autre paramètres sont je pense assez clairs
bruit : rajoute des petits points autour pour simuler du bruit
bord humide : fait baver le brush
aérographe réalise de la projection style pistolet de peinture (aérographe)


En espérant que tout ça soit assez clair mais en gros pour le smudge les principaux paramètres sont la variation de taille et la diffusion les autres paramètres sont accessoires.
-------------------------------------------------------------------------
________________________________________________________________________

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Introduction à GIMP


C'est quoi Gimp ?

Gimp est un logiciel de création 2d (voire un peu 3d ) gratuit .très similaire à photoshop il permet la création d'images graphiques (sign ou bann ) ou de faire des photomanips..des photomontages ..etc .

Ouais mais moi ça me dit rien.les logiciels gratuits c'est de la bouse !


Certes ..Gimp est un logiciel gratuit mais il est très performant .Plusieurs filtres sont disponibles .le système de calques est présent et l'interface peut facilement être modifiable .C'est aussi un open source en constante évolution .Plusieurs versions sont sortis .du Gimp 2.0 au Gimp 2.4.6 .y a des différences .

Ok tu m'as convaincu je veux bien essayer ..Mais l'interface me parait zarb et déroutante .Bof je laisse tomber !

Non il faut pas se laisser avoir par l'interface..certes elle est déroutante et moins professionnelle que photoshop mais elle est facilement modifiable et en réalité.. très logique .

Voici la boite d'outils principal the Gimp :

Image


Ouvrez un nouveau document (fichier--nouveau) puis allez dans dialogue->créer-une-nouvelle-fenêtre-avec-onglet et choisissez calques, canaux et chemins.

Vous aurez une nouvelle fenêtre avec tout ce que vous aurez besoin pendant votre création :

Image

Ok Ok..Mais c'est quoi tous ces machins en haut de mon document ?

Bah c'est simple (tu sais pas lire ou quoi ! ) :

Fichier-->Pour ouvrir un fichier en tant que calque ; enregistrer ou créer ton document .

Édition-->pour copier -coller les images ..etc (bah lis ! )

Sélection :Pour tout ce qui touche aux sélections .Rectangulaire ou elliptique.pour modifier les sélections (les agrandir ou les réduire )..etc

Calques-->tout ce qui touche aux calques..les redimensionner par exemple.

Image-->Pour effectuer des options sur les couleurs de l'image..pour changer son mode ..etc

Filtre-->Pour appliquer des effets auto sur l'image

Dialogue-->Permet d'ouvrir d'autres fenêtres .

-Ouais ouais! j'ai compris ...euh c'est quoi les calques ?

Les calques sont des "couches" d'images..en les superposant sous différents modes on obtient différents résultats : on peut dire que c'est une addition d'images qui donnent une autre image ^^

Gné ?

Va voir mes modestes tutos..tu comprendras surement ^^



Ok Ok Merci ! si j'ai besoin d'aide je te contacterais !


Tuto par dabayno .source d'inpiration:infetech

Fairy World

Magical tuto

Wolwerine tuto

Full sign tuto

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comment utiliser un C4D (sur GIMP) ? by Plouf

Maintenant que vous savez ce qu'est un C4D, une question se pose : Comment je fais pour le mettre sur ma création ?
Et bien c'est simple : Déjà vous devez l'ouvrir ou l'importer. Vous savez comment on fait, non ? Bon jusque là c'est pas dur.

Car jusque là, vous avez votre C4D qui recouvre toute l'image. Ne paniquez pas, c'est parce qu'il est en mode "normal" !
Il suffit de le passer en un autre mode, comme superposer, écran, addition, et d'autres à vos envies !

F.A.Q :

Q : Comment on voit que notre C4D est en mode "normal" ?
R : Il suffit d'avoir la fenêtre "Calques". Si vous ne l'avez pas, allez dans "Fenêtre" (attention ! J'ai la dernière version de GIMP, si vous ne l'avez pas, cette fenêtre n'a peut-être pas ce nom-là !) et prendre "Calques, Canaux et chemins"
Vous aurez en premier plan la fenêtre des calques, et avec d'autres épingles "canaux et chemins"

Aperçu :

Tout les modes de calque disponibles :

Image


Aperçu de la fenêtre "Calques, canaux et chemins" :

Image

Q : Comment fait-on pour passer notre calque en un autre mode que "Normal" ?
R : Il suffit de cliquer tout simplement ici :

Image

Comme ça vous aurez tous les modes de calques vu plus haut.

Voila !
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
MODES DE FUSION sous Gimp (Zelda4)
- dissoudre : la couleur de base est remplacer par le couleur de base de fusion de grain et de manière aléatoire. En fonction de l'opacité défini, le spixels de la couleur de base sont remplacés plus ou moins par la couleur de fusion. Ce mode peut provoquer une pixellisation

- multiplier : la valeur des pixels de la couleur de base et multiplier par celle des pixels de la couleur de fusion. la couleur finale est toujours plus sombre, l'assombrissement dépend de l'opacité.

- diviser : la valeur des pixels de la couleur de fusion est divisée par celle des pixels de la couelur de base. la couleur finale est toujours plus claire, l'éclaircissement dépendant de l'opacité.

- écran : multiplie en fonction de laluminosité de la couleur de fusion, le négatif de la couleur de fusion par le négatif de la couleur de base. La couleur finale est toujours plus claire.

-superposer : applique le mode multiplier ou le mode écran en fonction de la luminosité de la couleur de base. Contrairement au mode Multiplier ou ecran, ce mode conserve la luminosité de la couleur de base.

- éclaircir : sélectionne comme couleur finale la couleur la plus claire entre celle de base et celle de fusion. Les pixels plus foncé que la couleur de fusion sont remplacés et les pixels plus clairs demeurent intacts.

- Assombrir: sélectionne comme couleur finale la couleur la plus foncés entre celle de base et celle de fusion. Les pixels plus clairs que la couleur de fusion sont remplacés et les pixels plus foncés demeurent intacts.

- Lumière dure : associe les modes écran et multiplier.

- Extraction de grain : permet d'extraire le grain du calque pour l'ajouter sur le calque situé en dessous.

- fusion de grain : fusionne le grain du calque courant avec celui du calque d'en dessous.

- lumière douce : permet d'adoucir les bordures et contours d'une image et d'augmenter légèrement la clarté des couleurs.

- différence : soustrait aux valeurs des pixels de la couleur de base la valeur des pixels de la couleur de fusion. si les valeurs de luminosité de la couleur de fusion sont plus élevées que celle de la couleur de base alors c'est l'opération contre qui est effectué.

-addition : éclaircit la couleur de base en fonction de la couleur de fusion.

- soustraction : assombrit la couleur négative de base en fonction de la couleur de fusion.

-noircir seulement : assombrit la couleur de base en fonction de la couleur de la couleur la plus sombre entre la couleur de base et la couleur de fusion.

- éclaircir seulement: éclaircit la couleur de base en fonction de la couleur de la couleur la plus clair entre la couleur de base et la couleur de fusion.

-teinte : remplace la teinte de la couleur de base par la teinte de la couleur de fusion sans modifier ni la luminosité ni la saturation.

- saturation : remplace la saturation de la couleur de base par la saturation de la couleur de fusion sans modifier ni la luminosité ni la teinte.

-couleur : remplace la teinte et la saturation de la couleur de base par celles de la couleur de fusion sans modifier la luminosité.

-valeur : convertit proportionnellement la couleur de fusion en niveaux de gris en fonction de la valeur la plus élevée des trois composantes de couleur.

Smudge sous GIMP (Diraz)

______________________________________________________________
---------------------------------------------------------------------------------------
______________________________________________________________

thèmes encore à traiter : (si ça vous intéresse, n'hésitez pas^^)

-hors-cadre, suite et fin
-Luminosité/Contraste
-Trop d’effets tue l’effet
-Tenter l’original
-le flow kezako ?
-erreurs classiques à éviter
-...



Vos remarques et suggestions ici
Image
Avatar de l’utilisateur
Gokulancien
Admin Retraité
 
Message(s) : 3152
Inscrit(e) le : Ven Fév 09, 2007 10:10 pm
Localisation : Quelque part dans le monde...

Annonce Google


Retour vers Tutoriels

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)